La nuit fut courte, du fait d'une difficulté à m'endormir à cause de mes pieds trés enflés et d'un mal au dos lancinant. Et le reveil sonne à 4h45. Il ne faut pas rater le train! Nous quittons l'hotel avec juste notre petit sac à main pour deux jours à 5h45, direction la gare et départ du train aprés un "poussé-ralé" dans la gare parmi tous les voyageurs qui cherchent leur wagon et leur place attritrée, à 7h.

Aprés moults chassés croisés, chacun s'installe enfin! Le wagon est climatisé, et nous voilà en route pour Haridwar située à 200kms de Delhi. Dés le départ, on nous sert de la limonade ,puis une grande bouteille d'eau, ensuite un en-cas avec un plat épicé et pain et confiture. Il est à peine 8h, et bien entendu, comme nous avons bien déjeuné, je n'ai pas faim du tout! A 10h troisième arret de quelques minutes puis un autre qui s'éternise vingt minutes.Ensuite,on roule encore une heure avant l'arrivée à Haridwar.Il est 11h 30. Nous sortons de la gare en troupeau et dans un beau tohu-bohu!Nous devons nous répartir entre un bus et un mini-bus. La tempèrature est agréable.Nous sommes aux portes de l'Himalaya que l'on aperçoit noyée dans la brume.

Nous traversons la ville bien indienne avec sa circulation dense et klaxonnante , animée et colorée. Le paysage est vert, mais la crasse bien omniprésente; avec ses boutiques le long des routes.Notre hotel est situé en dehors de la ville et nous l'atteignons trois quart d'heures plus tard;l'accueil est chaleureux avec collier de perles et cocktail de bienvenue.Remise des clés et du code wi fi pour internet puis installation dans les chambres.

12h30, repas à l'hotel, la salla à manger est trés sympa et fort bien décorée, et le repas bien bon! De retour dans la chambre, impossible de se connecter à internet. J'essaierai en vain plusieures fois dans la soirée! Et comme ensuite il n'y aura plus d'accés jusqu'à l'arrivée en France...

Pendant notre pause jusqu'à 16h, je dors un peu et Véronique va se faire masser de la téte aux pieds!Elle revient ravie et préte pour les visites de l'aprés midi!

Le premier arret est pour un ashram Hindou qui de la rue ne paye pas de mine.!Une fois à l'intérieur, c'est une ville dans la ville où vivent en permanence sept cents foyers. Ils sont reconnaissables par leur vétements jaune safran. Le coin est trés propre et bien organisé dans une atmosphère de calme et de sérénité fort agréable avec des parterres fleuris bien entretenus.

Nous y passons un grand moment et découvrons les salles d'enseignements et de classes, les cuisines communes, les salles de mariages pour les indigents et croisons les éléves tout de jaune vétus.

En sortant de là ,nous nous dirigeons vers un temple Djaïn, bati au 20°siecle mais vieilli par le temps, ayant un aspect ancien, trés travaillé et différent des croyances d'ici.Mais le meme cérémonial pour se déchausser à l'entrée du sanctuaire.

Il est 18h, il est temps d'aller assister à la priére au bord du Gange, avec son cérémonial des ablutions, des chants incantatoires, des psaumes et enfin dépose de petits paniers fleuris sur l'eau qui partent au gré du courant. Une foule dense , intense , agitée se presse chaque soir ici.

Retour à l'hotel à 20h  et repas.